Jeu du Cash flow de Robert Kiyosaki

écran d'accueilPetit interlude récréative, je me permets de te déranger dans ton quotidien pour te parler d’un mini jeu génial qui s’appelle Cashflow games Classic. Alors pourquoi, je fais un article sur ce jeu. C’est tout simplement parce que c’est un jeu axé sur les leviers d’investissement, les risques et les stratégies que l’on met en place pour arriver à son rêve (et la liberté financière) en partant avec une situation endettée classique à l’américaine.

Ce jeu a été développé par Robert Kiyosaki, le grand patron de l’indépendance financière.  Attention ce jeu est en Anglais … Désolée… Il consiste à sortir de la « rat race » ou la foire d’empoigne en français ce qui est beaucoup moins classe.

Pour ceux qui ne connaisse pas ce principe, je m’explique. L’idée est que la société tel qu’on la connaît, nous apprend à être des moutons. Attention j’aime les moutons, là n’est pas le problème. Le souci, c’est que depuis l’enfance, on sert un schéma où il faut travailler pour avoir un salaire qui devient notre drogue et qu’avec celui-ci on peut se permettre de consommer. On doit s’acheter sa maison et dépenser de l’argent et épargner un petit peu pour toujours continuer à subvenir au besoin de la société. Et si on veut gagner plus d’argent et bien il faut travailler plus pour avoir un plus gros salaire ! Voilà le principe de la Rat race. On reste enfermé dans cette roue où durant toute notre vie on doit travailler plus pour gagner plus de salaires et encore plus dépendant.

1- Démarrer une nouvelle partie:

Ce jeu se joue complètement en ligne. Et on peut y jouer seul ou à plusieurs. Les personnes qui peuvent jouer avec nous, sont des personnes qui ont crée un compte sur le site de Robert Kiyosaki.

Différents salons

Ci-dessus, on peut voir tout les salons disponibles pour jouer. Certains auront des mots de passe et d’autres seront ouvert à tous. Si vous souhaitez commencer une nouvelle partie vous même, il suffit de cliquer sur “Create new room”.

Création de partie Puis d’écrire un nom à la partie dans l’encadré “Name”. Vous pouvez mettre un mot de passe pour le transmettre à vos amis et jouez tous ensemble.

Selection des personnes On choisit le nombre de personne pour jouer en cliquant sur les cases de couleur. Une fois que le bonhomme apparait, on attends que nos camarades rejoignent le jeu. Puis après, on peut changer son nom dans l’encadré dessous. Ensuite on clique sur “Begin Game”. Et voilà, on est prêt à démarrer la partie !

 

2- Fonctionnement du jeu :

choisir son rêve     

Le plateau est divisé en 2 parties :

– Une petite partie en forme de roue qui représente les leviers d’investissement (la roue de la rat race)

– Une grande partie du jeu sur les « rêves »

3- Démarrage du jeu

La première étape est de choisir son rêve ultime, le but à atteindre dans le jeu. Sa cabane de pêche au bord d’un lac, un repas avec le président, faire une place de bourse pour les enfants, faire des safaris, acheter une forêt… à vous de choisir.

Puis on découvre sa situation financière de démarrage (en cliquant à gauche sur “Financial Statement”). On peut être une femme de ménage, un pilote d’avion ou un médecin. Cela a une influence sur le salaire, le niveau d’endettement et l’objectif d’indépendance financière à atteindre. Plus on gagne d’argent, plus on est endetté… Ce qui rappelle certaines situations de la vie réelle .

Sur cet exemple, je suis nourrice avec un salaire de 3.100 dollars que l’on retrouve dans la catégorie “Income”. On peut voir que tout est prêt pour recevoir des loyers et des dividendes.

On retrouve toutes les dépenses en cours dans la colonnes “Expenses”. Les remboursement réguliers des crédits maison, voiture, crédits à la consommation et une dernière partie sur les dépenses autres. Généralement, ces dépenses correspondent à l’eau, l’électricité, notre nourriture etc…

Dans la colonne “Assets”, on aura tous nos actifs. Que ce soit des actions, des appartements ou autres tout sera dans cette partie.

A l’intérieur de ‘”Liabilities”, on peut voir la valeur de ce qu’on a. Par exemple pour tout ce qui est emprunt, c’est le montant total qu’il reste à rembourser 47 000 dollars pour la maison sur la photo ci-dessous. Et Dans la partie “Real Estate/ business”, ce sera la valeur de l’actif que vous aurez acheter.

Et pour finir, la dernière partie en haut, on a la barre d’avancement de nos revenus passifs. Et en dessous, en gros “Cash” le montant de nos économie disponibles. Dans les “Total income”, c’est la somme des revenus dont on dispose et la somme de nos dépenses est le chiffres inscrit dans “Total expenses”. La différence entre les deux est le revenu mensuel “Payday”. On touchera cette somme de manière régulière dès que l’on passe la case jaune “Payday”.

Voici ci-dessus en détail ma situation financière de départ:

situation

4- Déroulement de la première phase du jeu

Pour avancer, il faut jeter les dés et appuyer sur “Roll”:

lancement de dés

On a plusieurs cases actions :

opportunité

Case opportunité de deal:

– Une case qui permet d’obtenir des leviers investissements. On doit choisir entre une petite opportunité d’investissement ou une grande opportunité. Opportunité ne veut pas dire bonne affaire ! C’est à nous de dire si on accepte l’opportunité et si on a les moyens de se la payer.

action

 

Par exemple, je choisis une petite opportunité et le jeu me propose (voir à gauche) une action à un prix de 40 dollars et me donne comme indication que le prix habituel se situe entre 5 et 30 dollars… Dans ce cas-là je suis catégorique, je n’achète pas. Parce que l’action est très chère et j’ai un risque trop élevé de perdre de l’argent. Il y a très peu de chances que le jeu me propose de vendre cette action à un prix supérieur à 40 dollars. Donc je passe!

 

emprunter

Petite parenthèse pour tout ce qui concerne les emprunts, le jeu est plutôt sympa, car le banquier ne s’opposera jamais à vous prêter de l’argent même à perte ! Mais attention, les mensualités sont à honorer sinon c’est la banqueroute assurée et par conséquent la défaite au jeu… Dans l’image de droite, si on veut emprunter 2000 dollars, on aura une mensualité de 200 dollars à payer qui se déduiera à chaque “payday”.

Axé réellement sur la liberté financière, il y a une case spéciale que j’affectionne tout particulièrement c’est celle des enfants! Si on considère un enfant d’un point de vue purement financier… Et bien, c’est une charge et en plus dans cashflow games, c’est une charge qui va dépendre de votre salaire de départ ! Dans la partie que j’utilise comme exemple, j’ai eu la chance de tomber 3 fois sur la case. Du coup, à chaque jour de paie j’ai une charge de 510 dollars qui correspond aux besoins de mes enfants. Cette dépense se situe dans la partie “Expenses”. Alors il ne faut comprendre par là que si on est parent nous sommes voués à ne jamais atteindre l’indépendance financière, mais on comprends en jouant que les besoins des enfants sont à prendre en compte dans nos finances personnelles.

enfants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On continue le jeu jusqu’à ce qu’on sorte de foire d’empoigne, la “Rat race”. On a investi et générer suffisamment de cash pour atteindre notre objectif de revenus passifs. Merci les sueurs froides à la bourse, les calculs de rentabilité pour les investissements immobiliers et le challenge d’achat de société!

Une fois réussi, on passe sur la belle et seconde deuxième partie du jeu!

5-Déroulement de la deuxième phase du jeu

Enfin nous pouvons naviguer sur le second circuit. Notre situation financière est différente et les options qu’on nous propose ont quelques modifications. Maintenant quand nous tombons sur certaines cases, on peut acheter directement ce qu’il y a dessus ! Et on a plus besoin de calculer si notre investissement est rentable, on nous donne directement le cashflow gagné! On voit sur l’image de droite un opportunité pour avec DES salons de beauté, pour un coût de 250 000 dollars et un cashflow de  10 000 dollars. L’ensemble de ce qu’on achète est répertorié dans notre situation financière.

Dans cette deuxième partie du jeu, on a deux choix pour gagner: soit on achète notre rêve soit on augmente suffisamment nos revenus passifs via le cashflow pour gagner !

finance personnelle 2eme plateauopportunités 2

Pour ma part dans cette partie, j’ai pu gagner en achetant mon rêve ^^ !

finir

Je vous laisse profiter de ce jeu ! En synthèse, je vais vous partager ce que je pense du jeu ses avantages et inconvénients.

Avantages:

  • Un bon jeu sur l’indépendance financière
  • Des opportunités variés qui nous oblige à réfléchir (est-ce que je vais vraiment donner 5000 dollars à ma belle soeur…. Mais elle m’a dit qu’elle me les rendrait!)
  • Il y a beaucoup de situation de départ, on peut être docteur, pilote d’avion, mécanicien et on se rend compte que peut importe la situation il faut travailler pour atteindre l’objectif
  • Les tableaux de situations financières qui sont claires
  • On a un rêve, mais si le jeu est accès sur gagner de l’argent l’objectif c’est d’atteindre son rêve
  • Se joue à plusieurs et on peut rencontrer des personnes très sympas!
  • En ligne et en plateau physique pour jouer à la maison
  • Développé par Robert Kiyosaki (ok ça n’a rien à avoir avec la jouabilité du jeu mais j’adore ce monsieur)
  • Le fait qu’il y ai deux plateaux différents avec des objectifs différents qui correspondent je trouve à la vraie vie, un pour sortir de la Rat race et un pour atteindre son rêve

Inconvénients:

  • Le jeu est en anglais et je n’ai pas encore trouvé de version en ligne française
  • En cas de difficultés financières, on a quasiment peu de chance de s’en sortir

Il faut vraiment tester ce jeu. Voici le lien par ici Cash Flow Game. Même si on est pas à l’aise avec l’anglais, quelques mots clés suffisent pour jouer!

Dis-moi ce que tu en penses en commentaires.

A ta réussite! Et n’oublies pas de déchaîner l’investisseur qui est en toi !

Marianne

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 réflexions sur “Jeu du Cash flow de Robert Kiyosaki”

  1. Mais c’est génial comme jeu !!!
    Moi qui suit fan de jeux de stratégies et d’indépendance financière, je suis servi.
    Merci pour cette découverte Marianne.

  2. Avec un grand plaisir que je partage ce jeu! C’est le seul pour le moment vraiment de ce type que j’ai pu testé !
    La Bonne Paye et le Monopoly n’ont pas cette vocation d’apprentissage des finances personnelles.

  3. Salut,
    Robert Kiyosaki mon premier “Mentor”, sortir de la fameuse Rat Race..

    ça fait 10 ans que j’ai enlever les mauvaise dettes et je vis mieux maintenant, sans frais carte de credit par exemple.
    Plus d’abonnement magazine, journaux etc.
    Il y a d’autre jeux Cash Flow – Financial Statement Calculator.

    C’est excellent comme jeux
    Rodney

  4. Félicitations pour avoir réussi à supprimer toutes tes mauvaises! Ce n’est pas quelque chose de facile à entreprendre, ça demande de la persévérance et un peu de discipline!
    Merci à toi de m’avoir partager le deuxième jeu, j’irais le tester 🙂

    Marianne

  5. Je l’ai téléchargé, on dirait un simulateur ! Du coup, je crois que je n’ai pas tout compris encore ^^ Il faudrait que je retente l’expérience!

    A bientôt

    Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :